Manger sans gluten fait-il perdre du poids?

Éliminer le gluten de son alimentation n’est plus seulement l’apanage des personnes qui y sont intolérantes. Depuis un bon bout de temps, plusieurs personnes sont convaincues que cette pratique permettrait de perdre efficacement du poids. Elles vont même à dire que l’alimentation sans gluten ferait retrouver la vitalité perdue. Vérité ou intoxication ? C’est ce que nous allons prendre le temps de vérifier dans cet article.

Le régime sans gluten : qu’est-ce que c’est ?

Quand on parle de régime sans gluten, il est question d’éliminer de son alimentation tous les aliments contenant du gluten. Ce dernier est un ensemble de protéines présentes en particulier dans les grains de diverses céréales. Il s’agit en particulier de l’orge, du blé, de l’avoine, de l’épeautre et le seigle. Cette protéine se retrouve également dans l’ensemble des produits dérivés de ces céréales : pizzas ou pain.

La personne atteinte d’une intolérance au gluten est généralement sujette à des troubles digestifs lorsqu’elle ingère cette protéine par mégarde. Il peut s’agir de gonflement de ventre ou des maux de ventre ; la victime peut aussi souffrir de la diarrhée. La personne malade doit donc arrêter de consommer du gluten sous toutes ses formes pour préserver sa qualité de vie.

Le régime sans gluten pour maigrir : cela marche-t-il ?

À vrai dire, la consommation du gluten n’entraîne pas une prise de poids. Éviter d’en prendre ne devrait donc pas avoir une quelconque influence sur votre masse corporelle. Mais, ce n’est pas toujours le cas. En effet, certaines personnes s’adonnant à ce régime remarquent une diminution considérable de leur poids, tandis que ce n’est pas le cas auprès d’autres personnes. Pourquoi cela se produit-il ?

En effet, la prise de poids est généralement due à la consommation de produits riches en sucres et en graisses. Or, il faut noter que le gluten est présent dans la majorité des céréales utilisées dans la réalisation des plats du quotidien : pizzas, sauces industrielles ou pain. Il est aussi présent dans plusieurs autres aliments comme les brioches, les biscottes, les biscuits ou les pâtes alimentaires.

Manger sans gluten vous amène donc à éviter toutes ces sources d’apport de sucres et de graisses. Ce régime conduit ainsi à diversifier votre alimentation tout en privilégiant les légumes et les céréales secs comme les lentilles ou les poids chiches.

Bonjour le « Home Made » avec le régime sans gluten

En adoptant un régime sans gluten, il est alors indispensable de faire attention à son alimentation. Pour vous assurer de respecter votre nouveau mode alimentaire, vous êtes amené à cuisiner vos propres plats. Dans ce cas, vous dites tout simplement adieu aux produits industriels particulièrement riches en graisses et en sucres cachés. Vous établissez de nouvelles règles dans le but d’avoir une alimentation plus saine et plus équilibrée.

Toutefois, pour maximiser vos chances de maigrir en toute efficacité en mangeant sans gluten, vous devez faire du sport. Il vous faudra ainsi établir un programme sportif afin de dépenser de l’énergie et d’éliminer les graisses de trop.

Pourquoi devient-on végétarien ?

L’environnement actuel est composé de nombreux régimes dont le nombre d’adeptes augmente sans cesse. Certains de ces régimes sont populaires et d’autres non. Parmi les plus populaires, figure le régime végétarien. Mais plus qu’un régime, le végétarisme est un concept, un mode de vie. On rencontre en effet de plus en plus de végétariens de nos jours et les restaurants végétariens ainsi que les menus végétariens existent en grand nombre. Même si certains sont végétariens à la base, la plupart des personnes le deviennent. Mais pourquoi donc ?

Devenir végétarien pour des raisons de santé

De nombreuses personnes choisissent de devenir végétariennes pour des raisons de santé. En effet, les viandes contiennent, en quantité non négligeable, du cholestérol et des graisses saturées. La présence de ces éléments dans l’organisme favorise la survenue de certaines maladies telles que l’hypertension artérielle et l’obésité. De plus, les animaux sont souvent nourris avec des aliments contenant de grandes quantités de produits chimiques ; les consommer, c’est donc consommer ces produits chimiques. Ainsi, devenir végétarien réduit les risques d’obésité, de cancers, de diabète, et de maladies cardiovasculaires. L’argument santé justifie donc le choix d’un régime végétarien.

Pour le respect de l’environnement

Le respect de l’environnement est également un des arguments justifiant le choix d’un régime végétarien. En effet, pour produire la nourriture des animaux, de grandes étendues de terres sont utilisées et mal utilisées. Ces sols sont donc détruits, des surfaces pouvant servir à produire des aliments en quantité suffisante pour éradiquer la faim dans le monde sont ainsi gaspillées. L’entretien des animaux nécessite aussi l’utilisation d’une grande quantité d’eau potable, ce qui constitue du gaspillage et à la longue détruit l’environnement.

Par ailleurs, le fait de détruire des forêts fait disparaitre certaines espèces tout comme la pêche de certains animaux suffit à éteindre leur race. C’est ainsi tout un écosystème qui disparait pour permettre la consommation des animaux et l’effet de serre résulte de la destruction des forêts.

Parce qu’on aime les animaux

L’empathie envers les animaux est bien souvent la première raison pour laquelle on devient végétarien. Ces dernières années, des informations sur la manière dont les animaux sont abattus, stockés, et traités ont fait la une de plusieurs quotidiens. Des témoignages ont fleuri sur la toile et des histoires émouvantes ont étés entendues. Toutes ces informations ont révélé que les animaux étaient victimes de maltraitance.

Pourtant, l’homme utilise des animaux de compagnie et leur associe des sentiments, des émotions, un ressenti et une conscience muette. Se pose alors la question de la conscience de ces animaux. Sont-ils capables de ressentir la douleur ? Une partie de la population a ainsi développé une grande empathie pour ces animaux, et est devenue végétarienne. Pour cette partie de la population, le simple fait de voir de la viande dans un plat évoque pour eux mauvais traitements et fait naître du dégoût.

Pour des raisons de religion

Certaines religions n’autorisent pas la consommation de la viande pour plusieurs raisons. On retrouve dans cette catégorie le Jaïnisme, le Bouddhisme, l’Indouisme, etc. On peut donc devenir végétarien en raison de sa religion.

Pourquoi le bio est-il l’avenir de la consommation ?

Ces dernières années, la question du mode d’alimentation de la population a été abordée sous tous les angles et les effets néfastes de notre mode de consommation actuel plus ou moins démontrée. Ainsi, de nouveaux slogans, des régimes, et de nouvelles habitudes alimentaires ont vu le jour et font désormais partie du quotidien de chacun. De tous ces régimes alimentaires survenus récemment, le manger bio est celui qui connait le plus de succès. Plusieurs experts envisagent en effet le bio comme l’avenir de la consommation. Mais pourquoi ?

Manger bio: que des bénéfices pour la santé

Alors que l’alimentation bio est le sujet de plus en plus de débats, de nombreuses études ont étés effectués afin de mesurer l’impact des aliments bio sur la santé. Ces études ont ainsi révélé que ce type d’aliments étaient plus bénéfiques à la santé que les aliments non bio. En effet, les aliments bio ne contiennent presque pas de pesticides. Les pesticides étant la cause de plusieurs maladies telles que la maladie de Parkinson, les experts ont pu alors affirmer que le bio pouvait prévenir certaines maladies comme l’obésité. Par ailleurs, la consommation d’aliments bio permet de lutter contre les maladies chroniques et une mémoire défaillante. Ainsi, les bienfaits du bio sur la santé font qu’il est le mode de consommation à adopter.

Le bio respecte l’environnement

Les aliments bio sont très respectueux de l’environnement. Les pesticides ne sont pas utilisés dans la production de ces aliments, ce qui préserve la santé du sol et permet de lutter contre l’érosion du sol. En outre, le circuit de distribution souvent utilisé par le bio est un circuit court, ce qui réduit les moyens de transport et donc les effets néfastes de ces derniers sur l’environnement.

De plus, les aliments bio ne se gâtent pas aussi rapidement que les aliments non bio. En choisissant les produits bio, on réduit ainsi le gaspillage alimentaire et on préserve la nature. Les aliments bio ne sont pas vendus dans des sacs en plastique ou dans des contenants non biodégradables. Ainsi, le nombre de déchets non biodégradables produit diminue. Tous ces facteurs font du bio un adversaire redoutable contre les autres modes de consommation.

Avec le bio, on a une alimentation plus saine

Les aliments et produits bio sont très sains et ne contiennent pas de substances chimiques toxiques pour l’homme. Ceux-ci sont souvent récoltés à maturité et sont donc plus riches en vitamines, en fibres, en antioxydants, etc. Les viandes bio contiennent moins de graisses et plus de nutriments. Ainsi, on a une alimentation plus saine grâce aux produits bio. Et ceux-ci sont beaucoup plus savoureux que les autres aliments.

Des chiffres qui ne mentent pas

Depuis son apparition, le bio bénéficie d’une popularité sans cesse grandissante. Ainsi, chaque année, une augmentation de 20% en moyenne du chiffre d’affaires généré par le bio est observée. De même, de plus en plus de magasins proposent des aliments bio et le nombre de consommateurs connait une augmentation impressionnante.

Le bio est l’avenir de la consommation parce qu’il est plus sain, écologique, plus savoureux, et meilleur pour la santé.

La tendance végan a toujours le vent en poupe

Depuis quelques années, la tendance végan a fait son apparition dans le monde de la nutrition. Dès son arrivée, elle a connu un grand succès et s’est imposée à de nombreuses personnes. De nombreuses discussions ont étés menées sur cette nouvelle tendance. Certaines personnes étaient convaincues qu’elle ne disparaitrait plus jamais, tandis que d’autres prévoyaient une chute aussi rapide que son ascension. Plusieurs années plus tard, la tendance végan fait toujours partie de notre quotidien et de nombreux éléments permettent de dire qu’elle a toujours le vent en poupe.

L’alimentation dans la tendance végan

La tendance végan promeut un mode d’alimentation sans produits d’origine animale. Ainsi, la viande, le poisson, et les crustacés sont des aliments qu’un végan ne consomme pas ; elle ressemble en ce sens au végétarisme. Mais contrairement à ce dernier, la tendance végan n’autorise l’utilisation d’aucun produit issu de l’exploitation animale. Cela implique que les œufs, le lait, le fromage, le miel, etc. n’entrent pas dans l’alimentation végan.

Si autrefois l’adoption de cette tendance était difficile en raison des de nombreuses contraintes, des solutions alternatives ont vu le jour et permis l’augmentation du nombre de végan. En effets, de nouveaux menus, et de nouvelles techniques de cuisson ont permis à plusieurs personnes de rejoindre la tendance. Ainsi, on retrouve de nos jours des restaurants végans, des recettes véganes, du vin végan, et même des quartiers végans un peu partout. Cette tendance ne touche pas uniquement la nourriture, mais la cosmétique aussi.

Tendance végan : la cosmétique s’adapte

Le végan fait désormais pleinement partie de l’univers des produits cosmétiques. Pour réussir dans un secteur d’activité, il est important de s’adapter en fonction des changements et de la demande. Conscient de cela, le secteur de la cosmétique a pris des mesures afin d’adapter son offre à la clientèle actuelle. Cette clientèle étant de plus en plus végane, des produits cosmétiques végans sont apparus. Ceux-ci n’utilisent plus aucune substance issue de l’exploitation animale. À la place, ce sont des plantes, des feuilles et des huiles essentielles d’origine végétale qui sont proposées.

Les produits cosmétiques concernés sont divers et variés. On retrouve ainsi du gel douche, du dentifrice, du déodorant, des shampoings, des huiles à barbe, des gommages, et des savons. Ces produits sont destinés aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Ils connaissent un énorme succès et totalisent un chiffre d’affaires élevé. Ainsi le succès des cosmétiques démontre que le végan a toujours le vent en poupe.

Le végan, un succès international

La popularité de la tendance végan ne s’arrête pas seulement en France. D’autres pays tels que la Grande-Bretagne et l’Allemagne, l’Italie, la Pologne, l’Espagne, et les États-Unis sont concernés. Ceux-ci mettent sur le marché chaque année des produits végans très appréciés. Ainsi, la tendance végan dont le but est non seulement le respect des droits des animaux, mais également une alimentation plus saine et la protection de l’environnement sont utilisées dans plusieurs pays.

La tendance végan a toujours le vent en poupe, car le nombre d’adeptes de cette pratique est en constante croissance et tous les secteurs d’activités l’adoptent.

Manger bio : pourquoi ?

Aujourd’hui, vous avez la possibilité de trouver les produits bio n’importe où. Ces produits sont parfois plus chers que les autres, car ils sont censés être bons pour la santé. Mais qu’est-ce qui les différencie réellement des autres produits ? Quels sont leurs bienfaits pour la santé ? Découvrez dans cet article les raisons pour lesquelles vous devez manger bio.

Les aliments bio contiennent moins de pesticides

Pour lutter contre les champignons et les insectes qui détruisent les plantes, les agriculteurs utilisent souvent des pesticides. L’utilisation de ces produits est nettement limitée. Toutefois, les risques liés à leur utilisation inquiètent de plus en plus les autorités sanitaires. La quantité de pesticides qui se retrouve dans les aliments que nous consommons est infime. Cependant, c’est la cause de plusieurs effets néfastes sur la santé comme :

  • La perturbation du système immunitaire ;
  • Les cancers ;
  • Les irritations de la peau ;
  • Les maladies dégénératives ;
  • La perturbation de la fonction nerveuse ;
  • La perturbation hormonale, etc.

Pour réduire les risques d’exposition à ces différents produits chimiques, vous pouvez vous tourner vers la consommation des aliments bio. Il faut noter qu’en France, les agriculteurs n’utilisent pas de produits chimiques de synthèse. Ainsi, les légumes et fruits bio produits ne contiennent donc aucun pesticide, ce qui est très bon pour la santé.

Les aliments bio sont plus sains

Nombreuses sont les industries agroalimentaires qui utilisent un grand nombre de produits dans l’alimentation des animaux pour accroître leur production. Il s’agit généralement des hormones de croissance qui ont pour réputation de nuire à la santé de l’homme. En effet, ces hormones de croissance introduites dans l’alimentation des animaux provoqueraient l’apparition de la puberté précoce chez les jeunes filles et la fréquence des cancers de sein.

Aussi, selon une étude effectuée, les personnes qui consomment de viandes non biologiques seraient plus exposées aux bactéries. Cela est dû à l’utilisation excessive de médicaments antibiotiques chez les animaux d’élevage. C’est pour cela que l’élevage bio interdit toutes ces pratiques. En choisissant ce mode d’alimentation, vous avez la garantie d’adopter une alimentation correcte. Cela vous expose moins aux risques de cancers du sein.

Les aliments bio sont plus savoureux

Selon la majorité des spécialistes en diététique, les aliments bio ont plus de goûts. Il semblerait que les légumes et fruits contiennent moins d’eau. Cela rendrait leur goût plus concentré. Aussi, ce goût plus prononcé des produits bio proviendrait des flavonoïdes qui sont présents en grande quantité dans les végétaux bio. Il faut également noter que la fraîcheur des aliments bio joue un rôle important dans leur goût.

Une agriculture respectueuse de l’environnement

Les nouvelles pratiques agro-industrielles ont favorisé l’augmentation de la production. Cependant, elles ont des effets nuisibles sur l’environnement comme :

  • La pollution de l’air ;
  • L’altération du sol et de la couche d’ozone ;
  • La pollution de l’eau, etc.

Ainsi, l’agriculture biologique a pour objectif la préservation de l’environnement en diminuant considérablement l’emploi des produits chimiques. Pour cela, les agriculteurs utilisent les sols riches en biomasses afin d’éviter les dégradations et les érosions. C’est donc une excellente solution pour diminuer les risques de pollution.