Quelle est la particularité du traditionnel cidre de Normandie ?

Si vous recherchez le nectar idéal pour accompagner votre galette des Rois, vos crêpes ou nombre de nouveaux mets, le cidre de Normandie saura vous satisfaire. Sachez que ce merveilleux breuvage renferme nombre de secrets en partant de sa conception à sa dégustation que vous découvrirez à la suite de l’article. 

Découvrez le cidre normand dans son entièreté 

Pour concocter le cidre, les ingrédients de base généralement utilisés sont les pommes. Ce qui fait la particularité du cidre de Normandie est qu’il peut accompagner différents mets aujourd’hui après avoir été longtemps cantonné aux crêperies. Le teint du cidre peut aller du jaune clair au teint ambré. Notez que la boisson sera limpide ou trouble en fonction des fruits qui auront été utilisés. Pour ce qui est du taux d’alcool, cela varie entre 2 et 6° selon le délai pendant lequel le nectar aura fermenté. 

Lire également : Les indispensables pour une cuisine moderne et efficace

Lors de sa conception, les producteurs exécutent diverses gestuelles bien rodées durant la cueillette des fruits qui se déroule dans une période bien définie (la moitié de septembre et la moitié de novembre). Une fois que les pommes sont triées et entretenues, on procède à leur broyage en entier. Dès que l’opération est terminée, la chair est étalée au-dessus d’une toile qui joue le rôle de filtre afin d’en extraire le jus. Enfin vient l’étape de la fermentation. Pour cette étape, le jus est mis à fermenter au fond d’une cuve durant une période comprise entre 3 et 6 mois en fonction du cidre souhaité (doux ou brut). 

Les secrets de fabrication du cidre normand

La fabrication du cidre est un processus minutieux qui nécessite une grande rigueur et des techniques de production spécifiques. En effet, la qualité gustative finale dépend principalement de l’ensemble des étapes par lesquelles le jus va passer.

Lire également : Qu'est ce qu'un miel bio, ses bienfaits et comment le choisir ?

Pour obtenir un cidre artisanal haut de gamme, il faut respecter certaines règles. Vous devez créer des conditions optimales afin qu’il ne perde pas ses qualités gustatives avant la mise en bouteille.

Mais ce n’est pas tout : chaque producteur possède sa propre méthode de travail qui lui confère son goût unique et incomparable ! Certains réalisent par exemple deux fermentations successives (une première en cuve puis une seconde en bouteille) tandis que d’autres préfèrent travailler avec un seul type de pomme ou encore ajouter une quantité précise de levure spécifique pour donner plus d’intensité au goût final.

Tous sont soumis aux normes strictes imposées par l’AOP « Cidre Normandie ». Cette appellation permet aux producteurs locaux de bénéficier d’une certification officielle attestant que leur boisson a bien été produite selon les critères établis par cette reconnaissance locale. Chaque verre devient synonyme non seulement du savoir-faire local mais aussi du respect d’une tradition vieille comme le monde… Un véritable héritage régional qui s’exporte aujourd’hui à travers toute la France et dans d’autres pays.

Le cidre de Normandie artisanal est une boisson authentique, naturelle et savoureuse. Il est le fruit du travail passionné des producteurs locaux qui perpétuent depuis plusieurs générations les méthodes traditionnelles de fabrication. Qu’il soit doux ou brut, ce cidre saura séduire tous les amateurs de produits régionaux aux saveurs uniques !

Les différentes variétés de pommes utilisées pour le cidre normand

Le cidre normand est une boisson alcoolisée obtenue à partir de la fermentation du jus de pommes. Pour obtenir un cidre d’une grande qualité gustative, il faut des variétés spécifiques de pommes pour leur teneur en sucre, en acidité et en tanins.

En Normandie, les producteurs locaux utilisent principalement quatre types de pommes pour produire leur cidre : les amères, les douces-amères, les douces et les acidulées. Chaque catégorie apporte sa propre contribution au goût final de la boisson.

Les pommes amères sont riches en acide malique et contiennent beaucoup de tanins. Celles-ci ont une saveur âpre et astringente qui permettent au cidre artisanal d’acquérir son caractère marqué. Les producteurs ajoutent généralement entre 10% et 30% de ces fruits dans leurs cuves afin que le mélange soit équilibré.

Les pommes douces-amères, elles aussi riches en acide malique mais moins fortes en tanin, offrent plusieurs avantages. Elles possèdent une certaine complexité aromatique grâce à leurs notes florales ou fruitées qui viennent s’ajouter aux notes plus robustes apportées par l’amertume du fruit précédemment évoqué.

Quant aux pommes douces, elles fournissent naturellement un excellent sucre résiduel lorsqu’elles fermentent sans être trop acides (à l’inverse des deux autres catégories). Leur contribution globale offre donc davantage de légèreté et une saveur beaucoup plus sucrée.

Les pommes acidulées ont un goût prononcé qui permet d’apporter de l’équilibre en apportant davantage d’acidité à la boisson. Les producteurs n’hésitent pas à les mélanger avec des pommes douces ou amères pour parfaire leur recette.

Le choix des variétés utilisées dépend souvent du terroir local ainsi que des caractéristiques propres au verger où sont cultivés ces fruits. Cette diversité fait donc le charme authentique du cidre artisanal normand !

Astuces