Pourquoi devient-on végétarien ?

L’environnement actuel est composé de nombreux régimes dont le nombre d’adeptes augmente sans cesse. Certains de ces régimes sont populaires et d’autres non. Parmi les plus populaires, figure le régime végétarien. Mais plus qu’un régime, le végétarisme est un concept, un mode de vie. On rencontre en effet de plus en plus de végétariens de nos jours et les restaurants végétariens ainsi que les menus végétariens existent en grand nombre. Même si certains sont végétariens à la base, la plupart des personnes le deviennent. Mais pourquoi donc ?

A lire en complément : Gâteau au chocolat facile : recette moelleuse et légère pour réussir

Devenir végétarien pour des raisons de santé

De nombreuses personnes choisissent de devenir végétariennes pour des raisons de santé. En effet, les viandes contiennent, en quantité non négligeable, du cholestérol et des graisses saturées. La présence de ces éléments dans l’organisme favorise la survenue de certaines maladies telles que l’hypertension artérielle et l’obésité. De plus, les animaux sont souvent nourris avec des aliments contenant de grandes quantités de produits chimiques ; les consommer, c’est donc consommer ces produits chimiques. Ainsi, devenir végétarien réduit les risques d’obésité, de cancers, de diabète, et de maladies cardiovasculaires. L’argument santé justifie donc le choix d’un régime végétarien.

Pour le respect de l’environnement

Le respect de l’environnement est également un des arguments justifiant le choix d’un régime végétarien. En effet, pour produire la nourriture des animaux, de grandes étendues de terres sont utilisées et mal utilisées. Ces sols sont donc détruits, des surfaces pouvant servir à produire des aliments en quantité suffisante pour éradiquer la faim dans le monde sont ainsi gaspillées. L’entretien des animaux nécessite aussi l’utilisation d’une grande quantité d’eau potable, ce qui constitue du gaspillage et à la longue détruit l’environnement.

Lire également : Découvrez les hôtels de luxe qui proposent une expérience culinaire exceptionnelle

Par ailleurs, le fait de détruire des forêts fait disparaitre certaines espèces tout comme la pêche de certains animaux suffit à éteindre leur race. C’est ainsi tout un écosystème qui disparait pour permettre la consommation des animaux et l’effet de serre résulte de la destruction des forêts.

Parce qu’on aime les animaux

L’empathie envers les animaux est bien souvent la première raison pour laquelle on devient végétarien. Ces dernières années, des informations sur la manière dont les animaux sont abattus, stockés, et traités ont fait la une de plusieurs quotidiens. Des témoignages ont fleuri sur la toile et des histoires émouvantes ont étés entendues. Toutes ces informations ont révélé que les animaux étaient victimes de maltraitance.

Pourtant, l’homme utilise des animaux de compagnie et leur associe des sentiments, des émotions, un ressenti et une conscience muette. Se pose alors la question de la conscience de ces animaux. Sont-ils capables de ressentir la douleur ? Une partie de la population a ainsi développé une grande empathie pour ces animaux, et est devenue végétarienne. Pour cette partie de la population, le simple fait de voir de la viande dans un plat évoque pour eux mauvais traitements et fait naître du dégoût.

Pour des raisons de religion

Certaines religions n’autorisent pas la consommation de la viande pour plusieurs raisons. On retrouve dans cette catégorie le Jaïnisme, le Bouddhisme, l’Indouisme, etc. On peut donc devenir végétarien en raison de sa religion.

Pour des raisons d’éthique alimentaire

Pour d’autres personnes, le choix de devenir végétarien est motivé par des raisons éthiques et morales. Ces individus refusent de manger toute viande provenant d’animaux qui ont été soumis à des traitements cruels dans les fermes industrielles. Ils se tournent donc vers une alimentation plus saine, respectueuse du bien-être animal, mais aussi pour la protection de l’environnement.

Cela implique souvent d’acheter des produits issus d’une agriculture durable et locale ou encore de privilégier les aliments bio. Les animaux élevés en ferme biologique sont traités avec respect et leur croissance est naturelle sans avoir recours aux hormones ni aux antibiotiques.

La consommation excessive de viande peut aussi entraîner une surproduction animale ayant un impact négatif sur l’environnement : pollution des sols, déforestation pour produire du fourrage, production massive de gaz à effet de serre via la digestion des ruminants… De nombreux végétariens considèrent que renoncer à la viande contribue ainsi à préserver notre planète.

Opter pour une alimentation végétarienne revient à faire un choix responsable vis-à-vis des êtres vivants et de la planète tout en préservant sa santé grâce à une alimentation variée et équilibrée.

Pour une alimentation plus variée et créative

Pour certains individus, le choix de devenir végétarien est motivé par une envie d’explorer une alimentation plus variée et créative. Effectivement, en éliminant la viande de leur assiette, ces personnes découvrent un monde culinaire riche en saveurs et en textures.

En se basant sur des ingrédients tels que les légumes, les fruits secs ou encore les céréales complètes, ils peuvent réaliser des plats tout aussi délicieux et nourrissants qu’un plat traditionnel à la viande. Par exemple, l’aubergine peut être utilisée comme substitut à la viande hachée dans un chili con carne végétarien.

Adopter une alimentation végétarienne permet d’élargir ses horizons culinaires en explorant des cuisines du monde entier telles que la cuisine indienne (dhal), libanaise (houmous) ou encore thaïlandaise (curry vert). Ces cuisines ont développé depuis longtemps des recettes sans viande qui sont aujourd’hui reconnues pour leur richesse gustative.

Au-delà du simple aspect nutritif de l’alimentation végétarienne, elle offre donc aussi une opportunité unique d’expérimenter et d’explorer le monde culinaire sous toutes ses facettes.

Cuisine