Moderniser son restaurant grâce à la vente à emporter

Biodégradable, recyclable et décoratif, l’emballage en papier a de quoi séduire les professionnels de la vente à emporter. On l’associe souvent à des boîtes en carton blanc ou en carton kraft pour permettre aux clients d’emporter leurs plats préférés ! Mais comment optimiser son CA avec la vente à emporter ?

Adapter ses emballages pour le conditionnement de ses plats

Comme il s’agit d’un service de commande à emporter et de livraison, il faut donc choisir le packaging adapté :

A lire également : Votre boucherie en ligne, le temple de la viande de veau

  • Sac en papier ou cabas pour transporter sa barquette alimentaire ;
  • Emballage en papier pour les sandwiches ;
  • Pots en carton pour les pâtes ;
  • Boîtes en carton pour les pizzas ;
  • Pochettes de frites ;
  • Plateaux repas à prix discount ;
  • Sacs en papier kraft à poignées torsadées.

Le choix d’un emballage éco-responsable

A l’heure où les préoccupations environnementales sont sur le devant de la scène, les professionnels de la vente à emporter se doivent d’emballer les aliments dans des boîtes et des contenants écologiques. Le sac kraft est sans aucun doute l’emballage phare pour les professionnels de la vente à emporter. Très résistant, il est apte au contact alimentaire. De plus, il en existe dans une large gamme.

Lire également : L’atelier cuisine pour enfant, l’activité maligne pleine de délices

Chez un grossiste spécialisé, vous pouvez en savoir plus sur la boîte kraft.

Une boîte alimentaire à customiser

Conditionner dans des sacs en papier donne droit à une possibilité de personnalisation accrue. Cela permet d’accroître votre visibilité. Disponibles en divers formats et coloris, les sacs en papier kraft vous accompagneront tout au long de votre activité.

Mettre en place une offre adaptée

Avant de se lancer dans la vente à emporter, il est recommandé de revoir votre menu et de l’adapter à ce type de prestation. La sélection de plat peut se faire en fonction de votre emplacement, de la requête des clients, de votre savoir-faire ou encore de la particularité de vos plats. 

Pour optimiser votre démarche, vous devez vous baser sur 4 points :

  • La longueur de la carte : privilégiez des recettes simples, avec des produits frais et de saison ;
  • Le renouvellement régulier des offres ;
  • Donner envie au consommateur ;
  • Proposer des offres à partager le soir et les weekends.

Il est impératif de proposer une commande en ligne, la carte devant être fluide et facile à consulter. Si vous avez un site internet, vous pouvez l’intégrer directement sous forme de PDF. Vous pouvez aussi effectuer un partage sur les réseaux sociaux.

Bien se positionner sur son secteur

Certes, la vente à emporter permet de moderniser votre établissement. Mais vous devez aussi savoir fixer les prix. C’est une décision réellement stratégique, qui sera fonction des objectifs et des contraintes que vous établirez. 

Il est indispensable de mettre en avant les valeurs de votre établissement, afin que vous puissiez vous démarquer de la concurrence.

Si vous avez un restaurant gastronomique, des prix trop bas peuvent dévaloriser votre établissement. Si vous avez coutume de proposer des prix abordables, des prix en hausse feront fuir vos clients. 

Vous devez ainsi vous renseigner sur ce que fait la concurrence et déterminer la valeur moyenne qu’une personne peut dépenser le midi et le soir !

La sensibilisation de ses équipes aux enjeux sanitaires

Il est impératif aujourd’hui de former ses employés aux nouvelles mesure sanitaires à respecter. Cela passe par :

  • La prise de température avant de travailler ;
  • Le respect des distances de sécurité et des gestes barrières ;
  • La désinfection de toutes les surfaces et des ustensiles ;
  • Le déballage des marchandises dans une zone éloignée de la cuisine.

Du côté de vos clients, indiquez la zone où ils peuvent récupérer leurs commandes et mettez des balises au sol. Surtout, rappelez-leur les consignes, surtout en ce qui concerne l’encaissement.

Communiquer sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, il est impératif de maintenir le contact avec vos clients. Entre les services que vous proposez et les diverses nouveautés, n’hésitez pas à rediriger un lien vers votre service de vente à emporter. 

Cela vous permettra d’être plus explicite sur le déroulement de la livraison et le respect des mesures sanitaires. Aussi, vous pouvez planifier des événements à ne pas rater. Et enfin, vous donnerez envie à vos clients.

Savoir anticiper les frais de livraison

C’est le dernier point que l’on abordera : Les food costs. Pour que la vente à emporter soit effectivement rentable, il faut calculer les coûts. En moyenne, le prix des ingrédients pour une assiette représente à peu près 30% de sa valeur totale. 

Gardez en tête que la vente à emporter requiert moins de charges de personnel. Mais par contre, vous aurez besoin de plus d’emballages. 

2

Minceur
Afficher
Cacher