Astuces

Comment cuire la viande à l’eau ?

Morceaux de viande à mijoter Bonjour mes lecteurs bien-aimés ! J’espère que vous êtes tous très bons et j’ai hâte de découvrir mes recettes… ou même de lire mes prochains articles.

A découvrir également : Comment ne pas faire éclater les saucisses de Francfort ?

Aujourd’hui, je ne vais pas vous donner une recette, mais plutôt une technique de cuisine, que j’aime particulièrement. Et c’est la technique infaillible pour soumissionner de la viande dure😉 .

En effet, depuis que je suis une petite fille, ma mère m’a enseigné cette pratique, qui est très utile à de nombreuses occasions. Cependant, je ne connais pas le nom de cette pratique en français, bien que je le compare souvent avec la viande ragoût. En passant, je l’appelle cela dans mes recettes précédentes. Mais à Madagascar, il devient « kotrokôsa » (pron. « kutchoukossa »). Mdr ! C’est assez drôle, n’est-ce pas ?

A lire aussi : Comment assaisonner courgettes ?

Très bien, trêve blague, revenons à nos moutons. Mais tout d’abord, devrait comprendre la définition de « viande cuite ». Et pour cela, nous devons connaître le terme « soudure ». Ainsi, « Briser » est une technique de cuisson consistant à laisser mijoter les aliments pendant une longue période à feu doux dans un récipient fermé, comme dans la cuisson cuite, dans un liquide un peu plus ou moins aromatisé. » C’est pourquoi j’ai mentionné cette technique malgache, que je vais vous montrer, de la même manière que la technique française. Cependant, il y a encore des différences, comme vous le verrez bientôt.

Ainsi, par exemple, ici, nous n’utilisons pas d’aromatiques, et la viande n’est pas cuite à feu doux. Seul le sel est utilisé et nous n’avons toujours pas besoin de le faire. En passant, il est nécessaire de faire cuire la viande à feu moyen, sinon vous devrez la faire cuire pendant des heures et des heures ! Cette cuisine a été assez longue ! Ciel non !

Ensuite, la raison pour laquelle je vous parle de cette technique de cuisson est que dans de nombreuses situations, elle s’avère très utile. Plus précisément, si vous avez besoin d’utiliser un morceau de viande de 2e ou 3ème année dans une recette. Ces parties de Après tout, le boeuf, le moins noble, est souvent le plus coriace et est généralement destiné à être cuit. Et peut-être avez-vous besoin de cette technique de cuisson pour les adoucir en amont.

En outre, il ne vous a certainement pas échappé que le prix de la viande augmente constamment, et il devient de plus en plus cher. De plus, je ne peux qu’imaginer combien de ménages sont difficiles à obtenir cette marchandise. Pour beaucoup, il est même un luxe de manger un bon steak en un an. C’est aussi pour cette raison que je vous conseille fortement cette technique de cuisson. En effet, alors que les meilleurs morceaux de viande sont souvent trop chers, au contraire, ceux qui sont les moins nobles à peu près de abordables. C’est le cas pour les pièces de 2ème ou 3ème catégorie telles que : le spinner, le scoter, le jumeau, le collier,… Mais aussi les abats. Et malheureusement, comme nous l’avons déjà dit, ces morceaux sont souvent très difficiles à manger (sauf les abats). Par conséquent, vous devez envoyer votre viande avant peut le consommer.

Avant de montrer cette technique de « étouffement » de la viande (oui, ce terme existe bien 😉), permettez-moi de vous dire quelques indications.

Ainsi, la soudure de la viande à l’avance est essentielle dans de nombreuses recettes, comme la soupe de légumes avec du bœuf, ragoût, casseroles de viande, dolbes, bourgogne, couscous, porc cuit avec du chou, couscous royal, couscous royal simple et rapide, etc. besoin de laisser mijoter, et surtout dans les recettes de boeuf. En passant, il y a des recettes de boeuf compote avec des pommes de terre, du bœuf cuit aux carottes, des palerons cuits, du bœuf italien, du bœuf cuit à Madagascar,… etc.

Ensuite, cette façon de voler de la viande est simple, pour cuire votre morceau de viande plusieurs fois (de 2 à 4 fois). Et cela, dans un petit volume d’eau. En d’autres termes, vous le faites bouillir, assez longtemps, dans une certaine quantité d’eau et à feu moyen. Lorsque tous les l’eau s’est évaporée, la viande commence à faire un bruit de « sifflement » ou de friture. Ils disent qu’elle « chante ». À ce moment, ajoutez de l’eau et faites bouillir à nouveau. Et ainsi de suite, jusqu’à ce que votre viande soit cuite (habituellement après la 3ème ou la 4e cuisson). Cependant, vous devez d’abord vérifier la tendresse de la viande, l’utiliser dans une recette ou continuer à ajouter de l’eau et la faire cuire.

Ainsi, par exemple, quand je fais un ragoût de haricot sec de bœuf, je fais d’abord cuire ma viande une fois, avant de la cuire avec mes haricots. Mais si je veux juste ramollir un morceau de viande et l’utiliser plus tard, je fais cuire ma viande 3 fois. Et parfois même 4 fois quand ma viande est vraiment dure.

Et enfin, avant de finir, je veux vous dire que vous pouvez faire du bœuf cuit dans une autocuiseur pour accélérer le temps de cuisson. Et pourquoi ne pas même faire un ragoût de bœuf dans une mijoteuse. Note : Ce dernier est un appareil électroménager utilisé pour laisser mijoter la vaisselle sans trop supervision.

Ensuite, pour conclure, je veux juste ajouter que cette technique de ragoût est très appropriée pour d’autres types de viande, comme le porc, la volaille,… Tant que la viande est assez dure, vous pouvez la tétrer pour l’adoucir.

Voilà, maintenant que vous savez tout, voici, sans plus tarder, une de mes techniques de cuisson préférées : la viande cuite ! Bonne nourriture pour tout le monde !

  1. Laver et couper la viande en morceaux moyens (2-3 cm).
  2. Ensuite, mettez-le dans une casserole avec 1/4 L d’eau et faites cuire à feu moyen pendant 40 minutes.
  3. Lorsque toute l’eau est partie et que la viande commence à « chanter », ajoutez 1/4 L d’eau une seconde fois. Et cuire, encore, 40 min.
  4. Après près de 3/4 d’heure, l’eau a probablement presque disparu. Une troisième fois, ajouter 1/4 L d’eau et faire bouillir à nouveau pendant 30 min.
  5. Après cela, après cette période, l’eau s’est presque complètement évaporée. Ensuite, ajoutez une dernière fois 1/4 L d’eau et faire bouillir pendant 50 min.
  6. Ici, votre viande est maintenant tendre, et même fondue. Mais dans le cas où ce n’est pas encore, essayez à nouveau l’opération. C’est-à-dire, ajouter de l’eau, une 4ème fois et faire bouillir à nouveau jusqu’à évaporation complète de l’eau.

La technique infaillible pour l’inscription de la viande dure dans les photos

Cuire la viande avec un peu d’eau **

L’eau doit s’évaporer complètement

Ajouter de l’eau une deuxième fois **

L’eau doit s’évaporer à nouveau

Re-eau une 3e fois **

Et idem, toute l’eau doit quitter

Après la première préparation, la viande est encore assez ferme

Après la 2e préparation, la viande commence à être cuite

Après la 3ème préparation, la viande est assez tendre

Boeuf cuit Trucs et astuces

  • Vous pouvez saler votre viande dès le début. Personnellement, je ne le fais pas et je préfère saler ma viande jusqu’à plus tard. En effet, tout cela dépend de l’utilisation que je ferai ce qui suit.
  • Vérifiez la tendresse de la viande chaque fois que toute l’eau s’est évaporée, de sorte que vous pouvez juger quand arrêter la cuisson.
  • Pour vérifier la tendresse de votre viande, prenez un morceau d’une assiette et coupez-le. Ou pressez-le, mais faites attention à ne pas vous brûler. La viande doit être facilement coupée, et les fibres devraient se détacher facilement.
  • Si vous brûlez accidentellement votre viande, mettez-la sur une assiette. Nettoyer la poêle ou en prendre une nouvelle et cuire à nouveau votre viande (également avec de l’eau neuve). Mais attention, parce que si votre viande est trop brûlée, elle aura un fort goût d’amertume, et cela sera également perceptible au niveau de l’odeur. Dans ce cas, malheureusement, vous n’avez pas d’autre choix que de le jeter.
  • Cette technique de cuisson est si efficace que vous pouvez faire presque n’importe quel morceau de viande moelleuse. Vous pouvez également trouver des os, nerfs, tendons, etc. En effet, vous pouvez les faire cuire avec de la viande. Par exemple, la viande, si cuite, se desserrera de l’os, les nerfs deviendront gélatineux et ramollir,… etc.
  • Pour raccourcir le temps de cuisson, vous pouvez utiliser un autocuiseur.
  • Ici, il est essentiel de surveiller régulièrement la cuisson et de temps en temps remuer la viande. Tout cela pour empêcher la viande d’accrocher le fond de votre poêle ou, pire, de ne pas brûler.
  • Soyez prudent, au moment de la cuisson, la casserole peut déborder. Dans ce cas, ne couvrez pas complètement la casserole avec le couvercle. Laissez un petit espace pour que la vapeur s’échappe.

**

Si votre poêle brûle, changez

Et ici, maintenant que vous avez appris cette technique, soyez généreux et partagez cet article à vos proches ou amis. Semaine avec de l’eau pour nettoyer

👨‍👩‍👦👩🏻‍🤝‍👩🏼👫🏻

Crock-Pot (électrique Scrocker)

Petit pot (cocotte), qualité professionnelle

Pot à steak en pierre et céramique